[Pourquoi Projet Monalisa]

Cela faisait longtemps que Xing Wei recherchais une forme de présentation dans laquelle des portraits identiques puissent coexister, tout en discutant de différents sujets nuancés.

Après l’avoir expérimenté dans le métro, l’artiste a donc décidé de construire ce projet. Et un jour Xing Wei s’est rendu compte, que l’image perçe du quai en face, était réellement une silhouette du monde. Et lorsque elle attendais le train, elle voyais les français, les touristes, les étudiants étrangers, les immigrants, et plus profondément, elle voyais les différents travailleurs, les chômeurs, les retraités et les vagabonds. Xing Wei voyais donc un monde véridique cruel, et bien stratifié en groupe social. C’était un moment ainsi lucide, et elle évoquais le visage de la Joconde au Louvre. Xing Wei s’est résolue à n’emprunter que cette image emblématique, tout en changeant parallèlement son contexte, afin de créer une totale nouvelle image. Shakespear a dit, “ Regardez, mes amis, l’Humain n’est pas créé selon mes exigences, alors, tout ce que je peux faire, c’est vous montrer sa vraie nature.” 

Ce projet est en effet une suite de l’installation“Les journaux des portraits”. Si ce dernier était de discuter de la problématique et de la situation du statut social. Le projet Joconde tente de représenter plutôt les différents contextes que nous avons expérimenté et vécu, et finalement de retourner à s’interroger sur le monde actuel et sur l’Humain lui-même.